Le Fondateur

 

Geshe-la_9

 

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso est un maître de méditation pleinement accompli et un enseignant bouddhiste de renommée internationale. Guéshé-la, comme l’appellent affectueusement ses étudiants, est à l’origine du renouveau mondial du bouddhisme kadampa à notre époque.

Depuis l’âge de huit ans il a longuement étudié dans les grandes universités monastiques. Sur les conseils de son guide spirituel, Tridjang Rinpoché, il a ensuite passé dix-huit années en retraite de méditation dans l’Himalaya. En 1977 à la demande des responsables du Centre de Méditation à Ulverston en Angleterre, il est venu donner ses premiers enseignements aux occidentaux. Depuis cette époque, il s’est montré infatigable pour faire connaître le bouddhisme kadampa dans le monde entier. Il a donné des enseignements détaillés et écrit de nombreux livres qui montrent la profondeur du bouddhisme kadampa.

Guéshé Kelsang a fondé la Nouvelle Tradition Kadampa (NTK) qui compte aujourd’hui environ 1200 centres et annexes du bouddhisme kadampa à travers le monde. Chaque centre offre des programmes d’étude basés sur la philosophie et la méditation bouddhistes, et propose des retraites pour des pratiquants de tous niveaux. Il a instruit des centaines d’enseignants, et a créé une communauté ordonnée florissante. Il a également créé un projet de construction de temples bouddhistes près de chaque grande ville du monde afin que chaque personne de ce monde puisse découvrir le bouddhisme et ainsi connaître la paix intérieure.

Vénérable Guéshé-la donne une importance particulière à la mise en pratique des enseignements de Bouddha dans la vie de tous les jours, pour que partout dans le monde nos problèmes quotidiens puissent être résolus. Construire la paix à l’intérieur de nous-même est l’unique méthode durable pour créer la paix dans le monde.

Vénérable Ghéshé Kelsang Gyatso«De façon pratique, rendez votre famille et vos proches heureux, vous-même, gardez un esprit heureux. Pour réaliser cela nous avons besoin du dharma. En mettant le dharma en pratique nous pouvons rendre nous-mêmes et les autres heureux, en montrant tout le temps amour et bonté. Si nous faisons cela c’est un bon exemple. Les personnes les plus importantes sont celles vivant autour de vous.  Il est très important d’être bon envers les autres et de pratiquer la patience. Ne laissez pas venir la colère, envers soi et les autres. Soyez toujours aimable et doux.»  Extrait du Festival d’été en août 2011 en Angleterre