La Tradition

imagesMPLZS5P2La tradition kadampa est une école du bouddhisme mahayana fondée par le grand maître bouddhiste indien Atisha (982-1054). Ceux qui suivent cette école sont appelés les kadampas. «ka» désigne les enseignements de Bouddha, et «dam» les instructions spéciales d’Atisha, appelées «les étapes de la voie de l’illumination».

Les bouddhistes kadampas sont amenés à se servir des enseignements de Bouddha pour transformer leurs activités de tous les jours en la voie de l’illumination. La lignée de ces enseignements, c’est-à-dire leur transmission orale ainsi que leurs bénédictions, est passée d’enseignant à disciple et s’est répandue dans la plus grande partie de l’Asie, et maintenant dans de nombreux pays du monde entier.

En 1977, le bouddhisme kadampa a été introduit en Occident, par le célèbre maître bouddhiste, Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso. Celui-ci a ensuite donné des enseignements détaillés, écrit de nombreux textes qui présentent la profondeur du bouddhisme kadampa et a fondé la Nouvelle Tradition Kadampa (NTK).

La NTK est entièrement indépendante et sans aucune affiliation politique. C’est une association qui compte aujourd’hui environ 1200 centres et annexes du bouddhisme kadampa à travers le monde. Ceux-ci sont tous réunis au sein d’une organisation internationale appelée l’Union Internationale du Bouddhisme Kadampa (NTK-UIBK). Chacun de ces centres offre des programmes d’étude basés sur la philosophie et la méditation bouddhistes, ainsi que des retraites pour des pratiquants de tous niveaux.

Une importance particulière est donnée sur la mise en pratique des enseignements de Bouddha dans la vie de tous les jours. Les pratiquants s’inspirent de l’exemple des anciens maîtres bouddhistes kadampas et suivent leurs enseignements, tels qu’ils sont présentés par Guéshé Kelsang.

Lien : Bouddhisme Kadampa

Lien :  ​​Facebook